14 MAR 2019

Mise en péril de la filière de valorisation des résidus organiques : le RISPO lance une campagne de soutien auprès des élus locaux !

S'inscrivant dans le cadre des politiques publiques pour l’économie circulaire et la transition énergétique, les évolutions réglementaires en cours de discussion menacent l’activité de nombreux adhérents du RISPO. Ainsi, la possible interdiction du mélange des boues avec des déchets verts, de la codigestion sur station d'épuration, de la disparition du statut de produit pour les composts normalisés conjointement avec des évolutions sur les plans d'épandage, mettent très gravement en péril l’économie des industriels du compostage.

Pourtant, le mélange de boues, riches en azote, avec des déchets verts ou des biodéchets permet d’obtenir le rapport C/N optimal pour assurer la production d’un bon compost. 

 

Aussi, membre de la task force pour le retour au sol des résidus organiques, le RISPO, dans la suite des actions engagées, lance le 17 mars une campagne pour défendre la filière de la valorisation organique. Par l'intermédiaire de tous ses membres et sympatisants, le RISPO demande aux collectivités locales de témoigner de leur attachement à la filière du recyclage organique. Une attestion est à télécharger ci-dessous et à retourner signée par voie postale au siège de l'association  : 116 rue Pierre Dumond 69 290 Craponne 

DOCUMENTS

Type
Nom
Action
document
COURRIER-SOUTIEN-COMPOSTAGE.docx
Auteur : pdt
Accès adhérent nécessaire
Veuillez vous connecter pour télécharger le contenu !