11 MAR 2019

Pour défendre les intérêts de la profession du recyclage des résidus organiques, le RISPO sollicite un entretien avec les Ministres de la Transition écologique et de l’Agriculture

Sachant que dans le cadre des politiques publiques pour l’économie circulaire et la transition énergétique, les évolutions réglementaires en cours de discussion menacent l’activité de nombreux professionnels de la valorisation organique, les adhérents du RISPO ont décidé de se manifester. En effet, la possible interdiction du mélange des boues avec des déchets verts et la disparition du statut de produit pour les composts normalisés mettent très gravement en péril l’économie des industriels du compostage.  

Ces dispositions, qui font peser de très lourdes incertitudes sur l'ensemble des installations de compostage, demandent donc un arbitrage rapide des pouvoirs publics. C'est dans ce contexte et afin de solliciter un rdv, que deux courriers ont été adressés le 13 février 2019, à M. François de Rugy, Ministre de la Transition écologique et solidaire, et à M. Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

 

En réponse et daté du 7 mars 2019, un courrier de Thibault LECLERC, chef de cabinet du ministre François de RUGY, nous a été adressé dans l'objectif de fixer un rdv avec Cédric BOURILLET, directeur de la prévention des risques.

 

LetAR.png

DOCUMENTS

Type
Nom
Action
document
Let-melanges.pdf
document
LetMTES.pdf
Auteur : pdt
Accès adhérent nécessaire
Veuillez vous connecter pour télécharger le contenu !